INTERVIEW CUTTING CORNERS

A l'occasion des 1 an des Cutting Corners dans le label, nous les avons interviewés afin que vous en sachiez un peu plus sur eux !

On vous souhaite une bonne lecture ;)



Quel est le nom du groupe et pourquoi ?

"Notre groupe s'appelle les Cutting Corners. Nous avons choisi ce nom car c’est une expression anglaise qui signifie que quand tu as une idée en tête, il faut foncer sans se poser de question."

Comment définissez-vous votre musique ?

"Nous faisons du rock garage, nous adoptons un style moderne avec des influences de vieux groupes."


Depuis combien de temps le groupe existe-t-il ?

"Le groupe existe depuis janvier 2021."


Comment vous-êtes-vous rencontrés ?

"Nous nous sommes rencontrés en 2018, lorsque nous jouions chacun dans nos groupes respectifs à Beaune. Nous avons décidé à ce moment-là de former notre propre groupe. "


A quel âge avez-vous commencé à écouter du rock ?

Tom : "J’avais 4 ans, mon père me faisait regarder des concerts d’ACDC."

Émile : "Moi c’était plus tard, quand j’étais en 6ème et que je commençais à m’intéresser au rock de mon côté."

A quel âge avez-vous commencé à en jouer ?

Tom : "Pour ma part, j’ai commencé la batterie à 6 ans."

Émile : "Et moi j’ai commencé la guitare lorsque j'avais 13 ans."

Quels sont vos groupes préférés ? Vos inspirations ?

"Certains groupes comme les Royal Blood, Arctic Monkeys, Last Train, Led Zeppelin, Red Hot Chili Pepper… nous inspirent beaucoup"

De quel groupe peut-on vous rapprocher ?

"On peut nous rattacher au groupe Arctic Monkeys car c’est un groupe assez récent qui fait du rock moderne. Ou encore au groupe Royal Blood."

Que ressentez-vous lorsque vous êtes sur scène ?

"De la folie, de la joie, parce que c’est toujours bien de voir des personnes apprécier, sauter partout lorsque l’on joue un morceau que l’on a fait, que l’on a écrit, que l’on a bossé en répèt’. Et on aime bien le catering aussi ;)"

Pourquoi avoir choisi le rock garage comme moyen d'expression ?

"Parce que c’est plus facile de s’exprimer grâce à la musique qu’en parlant. On peut dire un peu ce qu’on veut en chantant. Et même lorsqu’il n’y a pas de parole, on peut s’exprimer avec intensité. Ça aurait pu être la gymnastique, le cirque ou la poterie, mais nous on choisi la musique."

Quels sont les thèmes récurrents de vos compositions ?

"Nos compositions parlent souvent d’amour, d’amitié, de relations en général. Ou de rapport avec le milieu de la musique car on baigne dedans. Mais quand même beaucoup d’amour."

Comment trouvez-vous l’inspiration pour vos compositions ?

"On écrit beaucoup sur les histoires qu’on a vécu ou qu’on aimerait bien vivre."

Quelle est votre composition fétiche ?

"Black Spirit, car c’est la première qu’on a sortie, celle qui a fait le plus de bruit et que les gens connaissent le plus. C’est en quelque sorte la musique qui nous lie à notre communauté."

Avez-vous de projets ? Lesquels ?

"Oui, on travaille sur l’enregistrement de notre nouvel EP qui sortira prochainement."

Comment avez-vous connu le label ?

"L’histoire vraie ou l’histoire fausse ? ;)

La vraie histoire c’est qu’on sortait de concert à l’univers, tout dégoulinant de transpiration et il y a un mec devant moi qui me dit « prend ma carte ». Et ce mec c’était Philippe Sellier !"

Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler avec le label ?

"Le fait que ça soit un petit label, ça nous a tout de suite attiré. A l’époque où on a signé, en octobre, il n’avait pas énormément de groupes, c’était pas un label avec 200 artistes, du coup les membres du label sont vachement proches de nous. Dès qu’on a besoin, on les appelle et ils répondent direct. Dès la signature du contrat, on nous a mis en confiance."

Est-ce que vous appréciez de collaborer avec AlphaNyx ? Si oui, pourquoi ?

"La vraie réponse c’est que c’est sympa parce qu’il y a une relation de confiance. La fausse réponse c’est parce qu’il y a une boulangerie à côté, c’est toujours pratique"

Une programmation organisée par le label qui vous a le plus marqué ?

"Le Wanagain festival, c’était énorme ! C’était une grosse date et c’était trop bien. On était à côté des grands, de Elmer Food Beat, des Sheriff…"


En 3 mots, comment vous définiriez votre nouvel EP ?

"Moderne, percutant, coloré."

Un petit mot pour nos lectrices et nos lecteurs ?

"Coucou, j’espère que vous allez bien et que cette petite interview vous a plu. On se revoit bientôt, par exemple au Groom à Lyon le 3 novembre si ça vous dit ;)"




Concert au Supersonic à Paris le 28 juillet 2022

Crédit photo : Caroline Vanhelle / @blurry.amaury



Concert au Wanagain festival à Clénay le 23 avril 2022

Crédit photo : Lina-Jaade Soulard